LA REMUNERATION DU MAITRE D’ŒUVRE

L’ordonnance du 1° décembre 1986 relative à la liberté des prix et de la concurrence a établi le principe de la libre concurrence.
Désormais les honoraires sont librement négociés entre le maître d’ouvrage et l’architecte.

LE TYPE DE REMUNERATION
Selon le type de mission, l’architecte précisera le mode de rémunération :
- Rémunération au pourcentage
- Rémunération au temps à passer (prix horaire de l’agence)
- Rémunération au déboursé (prix horaire de la vacation)
- Rémunération au forfait.

LA REMUNERATION AU POURCENTAGE
La rémunération de l’architecte dépend essentiellement de trois facteurs :
- 1 : Du coût de l’opération
- 2 : De sa complexité
- 3 : De l’étendue et de la difficulté de la mission
En moyenne, il faut compter entre 6 % à 12 % du prix de l'ouvrage. Plus le coût d'un chantier est réduit, plus les honoraires
demandés seront proportionnellement élevés soit :
- 6% pour un immeuble de logements
- 12% pour une maison individuelle
- Jusqu’à 18% pour une mission de design intérieur
Sachant que :
- La mission permis de construire = ~40% de la mission totale
- La mission appel d’offre et marché = ~20% de la mission totale
- La mission chantier = ~40% de la mission totale

LE CONTRAT
Le contrat signé entre l’architecte et le maître d’ouvrage précisera le mode de rémunération, donnera le montant des honoraires,
et l’échelonnement du paiement de ces honoraires.